Apprenez à cuisiner à la marocaine

0
332

Avec le voyage Maroc gastronomique à la hausse, apprendre à cuisiner à Marrakech est devenu une affaire importante ces derniers temps. Il ne manque pas d’excellentes écoles de cuisine où vous pouvez travailler votre magie du tajine et du couscous ou créer une diffa marocaine à partir de zéro, mais comment choisissez-vous celle qui vous convient le mieux?

Une invitation au bon goût à Marrakech

Timeout Morocco, votre agence excursion  vous aide tout d’abord à décider ce que vous voulez apprendre à partir d’un cours de cuisine locale. Si ce sont des techniques et des recettes, Timeout Morocco cherche pour vous des écoles avec des postes de travail individuels, des instructions pratiques et une matinée ou un après-midi passé au poêle.

Si c’est un mélange de souk (marché) shopping avec un peu de cuisine sur le côté, Timeout Morocco vous propose des cours de cuisine résidentielle dans les riads de la médina (maisons d’hôtes traditionnelles centrées sur des cours intérieures).

Des groupes plus nombreux permettent une expérience plus sociable dans les écoles indépendantes, alors que l’atmosphère peut être plus intime dans un riad, dont beaucoup offrent des cours individuels. La qualité, comme toujours, se résume au prix, Timeout Morocco vous met en avant des offres alléchantes tant sur le plan de la qualité que du budget.

Faim d’Épices est l’une des meilleures écoles indépendantes de Marrakech. Le propriétaire d’origine parisienne, Michel Paillet, arpente ses cours d’une demi-journée avec humour, enthousiasme débordant et conseils de cuisine inestimables.

Son école moderne et bien équipée et se trouve à 20 minutes en voiture de Marrakech, dans une ferme durable nichée au milieu des oliveraies et des agrumes (les transferts Timeout Morocco sont inclus). La taille des groupes ici est réduite – de six à dix personnes – pour que tout le monde reçoive une attention individuelle.

Secrets de la tanjia

Chez le boucher, vous pourrez présenter votre tanjia, élégamment remplie de coupes bon marché sur l’os, plus une poignée de ras el hanout, le mélange d’épices classique du Maroc. Le chef cuisinier va vous tendre deux oignons et une gousse d’ail, à couper consciencieusement et à jeter dans la marmite.

Ensuite, vous allez amener la tanjia dans un magasin où l’on vend des citrons conservés ensuite dans un magasin d’épices, où vous allez ajouter du cumin et des brins de safran. Ensuite, un peu d’huile d’olive saine, et de l’eau. Finalement, le haut est enveloppé dans du papier et attaché avec de la ficelle. Votre tanjia sera prête pour la cuisine.